Wartburg - Schaubibliothek

La bibliothèque de la Wartburg et de Luther

Les débuts de la bibliothèque de la Wartburg remontent à 1853, lorsque Charles-Alexandre devint Grand-duc de Saxe-Weimar-Eisenach.

trenner

Nouvelle bibliothèque Plus de 800 tracts de Luther et de ses contemporains

En 1883, un an après l’achèvement du monument de la Réforme avec son cycle de Luther peint dans les ‘chambres de la Réforme’, l’éditeur weimarien Adelbert Kühn publia une annonce afin de recueillir bibles, catéchismes et œuvres sur Luther pour la Wartburg. C’est ainsi que l’on intégra la bibliothèque de Luther à celle du château, plus ancienne, dont les fonds grandissants ont été exposés dans cette pièce qui fait office de salle de lecture.

Heinrich Klemm, collectionneur et mécène originaire de Dresde, a grandement enrichi le profil de la collection : un important rayon contient des chroniques et des études sur l’histoire de la Thuringe, un autre comporte des écrits du grand réformateur, Martin Luther, dans ses rares éditions originales. Plus de 800 tracts de Luther et de ses contemporains constituent aujourd’hui le noyau dur de la bibliothèque.

De 1889 à 1955, des pans entiers de la bibliothèque de la Wartburg et de Luther se trouvaient dans celle de Charles-Alexandre, située dans l’église des prédicateurs (Predigerkirche) à Eisenach, où reposaient de précieuses collections. De retour à la Warburg, elles ont été installées en 1967 dans les trois anciennes chambres de la Réforme, à côté de la chambre de Luther, comme bibliothèque patrimoniale. Côté sud de la pièce se trouve désormais la bibliothèque nouvellement aménagée de la Wartburg (appelée « Schaubibliothek »), où les fonds de la bibliothèque de Luther sont accessibles pour des travaux scientifiques. Ils sont présentés au public sous forme de musée.

Les tracts de la Wartburg sont disponibles pour des travaux de recherche sous forme numérique. Voir la plateforme multimédia de l’université de Iéna (ThULB).

trenner